Le PSG est bien entré dans une nouvelle dimension

le
0
Le PSG est bien entré dans une nouvelle dimension
Le PSG est bien entré dans une nouvelle dimension

Le PSG est désormais vu en Europe, mais aussi en Amérique, comme une équipe phare dans cette Ligue des Champions. Le statut du club a changé ces trois dernières saisons. Il faudrait être aveugle pour dire le contraire.

Depuis trois ans, le PSG vient à Londres pour affronter Chelsea. L’occasion d’observer le changement de statut de ce club français qui veut rêver « bigger ». Autrefois regardé avec un certain dédain, le PSG est aujourd’hui vu comme une grande écurie européenne. Les journalistes de l’Europe entière s’intéressent à l’équipe de Laurent Blanc. Mais des reporters américains sont aussi désormais au rendez-vous, et pas seulement les Brésiliens et Argentins qui suivent les exploits de leurs compatriotes. Les Nord-Américains semblent s’intéresser de près à la « franchise » qatarie, à cette success story tellement américaine… Du coup, quand on lance Zlatan Ibrahimovic sur le sujet, il ne peut que continuer sur son thème favori : « Avant moi ? Rien ! »

Ibrahimovic : « Je resterai dans les livres d’histoire »

« Le club dans lequel je joue est le fruit d’un projet créé il y a trois ans et demi, a lancé le Suédois. Avec tout le respect que j’ai pour lui, ce club est né le jour où les Qataris sont arrivés. C’est un tout nouveau projet. Quand vous regardez Chelsea, c’était le même projet et dix ans plus tard, ils ont eu besoin de beaucoup d’années pour gagner la Ligue des Champions. Alors ce que nous réalisons depuis trois ans et demi, c’est un formidable départ. Ils ont construit une équipe, pas de zéro, mais ils ont apporté beaucoup de bons joueurs en si peu de temps. Je n’ai jamais vu ça de faire une aussi belle équipe en si peu de temps. Après, tout vient avec l’expérience. Les miracles n’arrivent pas en 24 heures. Avec le temps, les Qataris vont continuer sans limite et vont chasser la Ligue des Champions jusqu’à ce qu’ils la gagnent. Et ils la gagneront, avec ou sans moi. C’est pour ça que je suis venu ici. Je voulais faire partie de ce projet. Je resterai dans les livres d’histoire, individuels et collectifs. Donnez-nous du temps. »

Blanc : « Zlatan a vu construire ça de près »

Pour Laurent Blanc, le statut du PSG a aussi changé : « C’est au travers le regard des autres équipes, des autres clubs, qu’on voit la progression d’un club. Comme le dit Zlatan, l’histoire est très jeune, le projet n’a que trois ans et demi, quatre ans. On sent la différence à travers les adversaires et la presse : le PSG prend une notoriété et on prend très au sérieux le PSG au niveau européen. C’est une bonne chose car ça veut dire que le club est en train de progresser. Les clubs ont conscience que le PSG est capable un jour de gagner la Ligue des Champions. Mais il faut avoir de la patience. Zlatan a vu construire ça de près. Il doit ressentir cette progression aussi. Maintenant, comme je le dis, la progression du PSG a été très rapide car il y a de très grands joueurs qui sont venus. Il y a eu un investissement financier très important mais ça ne suffit pas pour gagner la C1. Il y a encore du chemin. Ce chemin n’est pas très long mais il est très difficile à accomplir. J'espère pour Zlatan et pour moi qu’on arrivera à l’accomplir ensemble mais je suis sûr que le PSG arrivera à l’accomplir un jour. »

Hiddink : « Pas des jeunes gars qui arrivent dans une expérience excitante »

Du haut de sa longue expérience internationale, Guus Hiddink peut livrer un avis plein de recul sur le projet parisien. Enfin, pas le projet car il n’aime pas ce mot. Le Néerlandais lâche : « Le PSG cherche à aller chercher la Ligue des Champions. Ils ont construit une très bonne équipe et la dernière saison, et celle d’avant, on a vu qu’ils essayaient de construire une équipe et pas seulement un assemblage d’individualités. J’espère juste qu'on pourra les freiner dans ce que vous appelez leur projet. Regardez leurs joueurs, ce sont tous des joueurs internationaux, ce ne sont pas des jeunes gars qui arrivent dans une expérience excitante… » Reste que la progression de ce PSG entré dans une nouvelle dimension médiatique et économique doit être validée par une progression sportive en Ligue des Champions. Une élimination à Stamford Bridge mercredi mettrait un sérieux coup de frein à l’élan pris par ce club tout jeune, selon Zlatan. Les Parisiens savent ce qu’il leur reste à faire pour confirmer leur nouveau statut.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant