Le PSG cartonne l'OL et lance sa saison

le
0
Le PSG cartonne l'OL et lance sa saison
Le PSG cartonne l'OL et lance sa saison

Après une première mi-temps de très belle facture au cours de laquelle ils auront trouvé le chemin des filets à trois reprises, les Parisiens s'imposent très facilement 4-1 face à un Lyon bien trop fébrile défensivement. Emery et ses hommes remportent leur premier trophée de la saison.

PSG 4-1 Olympique lyonnais

Buts : Pastore (9e), Lucas (19e), Ben Arfa (34e) et Kurzawa (55e) pour Paris // Tolisso (87e) pour Lyon

L'écran géant du Wörthersee Stadion de Klagenfurt ne laisse pas la place au doute. On joue la 34e minute de jeu de ce Trophée des champions et le PSG mène déjà 3 buts à 0 face à l'OL, son dauphin en championnat la saison passée. Les hommes d'Unai Emery viennent alors tout juste de trouver le chemin des filets pour la troisième fois de la soirée. Bien servi par Ángel Di María au point de penalty, Hatem Ben Arfa se retourne et envoie un missile du gauche dans la lucarne d'Anthony Lopes. Comme un symbole. Le néo-Parisien, fortement convoité par Jean-Michel Aulas cet été, vient sceller définitivement le sort de la rencontre. Un joli but, son premier sous ses nouvelles couleurs, lors de sa première titularisation à la pointe de l'attaque du PSG pour palier l'absence de Cavani. Pastore, Lucas puis Kurzawa se chargent quant à eux de corser l'addition et d'envoyer déjà un message très fort à la Ligue 1, à une semaine de la reprise du championnat.

Le festival offensif parisien


Dans un Wörthersee Stadion aux trois quarts vide, ce sont pourtant les joueurs de Bruno Génésio qui sont les premiers à se mettre en évidence. Après un joli mouvement amorcé par Darder et Morel, Fekir croit ouvrir le score dès la quatrième minute de jeu mais l'international français est signalé hors jeu, à juste titre, par le corps arbitral autrichien. Intéressants dans ce début de match, les Lyonnais pressent les Parisiens dans leur moitié de terrain mais se font surprendre dès la première offensive du PSG. Esseulé sur l'aile gauche, Kurzawa dépose un centre millimétré au second poteau pour Pastore qui fusille Lopes de volée. 1-0. Dans la foulée, Di María est tout proche d'inscrire déjà l'un de des buts de l'année depuis le milieu de terrain mais Lopes détourne le lob de l'Argentin. Le gardien portugais, champion d'Europe cet été, est acclamé par la poignée de supporters lyonnais ayant fait le déplacement en Autriche. Des supporters qui ne peuvent constater que la fébrilité de la défense rhodanienne, en difficulté sur chaque offensive des hommes d'Unai Emery.…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant