Le PSG attaque sa saison à Toulouse

le
0
Le PSG attaque sa saison à Toulouse
Le PSG attaque sa saison à Toulouse

Sierra, Kopljar, Narcisse, M.Hansen, Abalo, Honrubia, Vori. L'équipe alignée par le PSG cette saison ferait rêver toutes les formations européennes. Avec un budget de 13,5 millions d'euros, quand la moyenne des clubs français s'établit à 4 millions, le club parisien est le grandissime favori du championnat qui débute jeudi soir à Toulouse pour les hommes de Philippe Gardent, récemment prolongé de deux ans par le club de la Capitale. « Il n'y aura pas photo », assure dans L'Equipe Mario Cavalli, l'entraîneur de Chambéry, pourtant tombeur du PSG le week-end dernier en demi-finales du Trophée des Champions en Tunisie.

Chambéry et Montpellier outsiders

Le club savoyard, qui débutera sa saison à Cesson-Rennes vendredi, fera pourtant partie des concurrents directs du PSG cette saison. Les retours de Betrand Gilles et de Damir Bicanic, longtemps blessés la saison dernière, ainsi que l'apport toujours précieux d'Edin Basic, devraient apporter de l'expérience à un groupe en majorité composé de jeunes (Traoré, Diot, Blanc, G.Marroux). « L'ensemble est harmonieux et nous donne beaucoup d'espoirs, se réjouit Cavalli. Si Paris est inaccessible, on aura notre mot à dire derrière. » Avec Chambéry, il faudra également compter sur Montpellier.

Dunkerque, Saint-Raphaël et Nantes en embuscade

Le club héraultais a subi une année difficile sur le terrain, mais surtout en dehors, avec la tristement fameuse « affaire des paris ». Patrice Canayer va donc devoir remobiliser Omeyer, Guigou, Tej, Hmam, Accambray et les autres qui, sans Ligue des Champions à disputer, ont les moyens de faire douter le mastodonte parisien. Dunkerque, Saint-Raphaël (avec Xavier Barachet !) ou Nantes auront aussi leurs cartes à jouer. Le PSG est favori mais n'est pas seul. Philippe Gardent le dit lui-même : « La suffisance est notre ennemi. J'ai des joueurs qui sont sans doute parfois un peu trop sûrs de leur force, et ça ne pardonne pas quand on n'y met pas de la rigueur et de l'intensité. » Les joueurs parisiens sont prévenus, leurs adversaires aussi?D1 (H) / 1ERE JOURNEEJeudi 12 septembre 201320h45 : Toulouse - PSGVendredi 13 septembre 201320h00 : Saint-Raphaël - Nîmes20h30 : Montpellier - Aix-en-Provence20h45 : Cesson-Rennes - ChambérySamedi 14 septembre 201319h00 : Tremblay-en-France - Dunkerque20h00 : Ivry - Nantes20h00 : Sélestat - Dijon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant