Le PSG a empoché près de 45 M€ de droits TV

le
0
Le PSG a empoché près de 45 M€ de droits TV
Le PSG a empoché près de 45 M€ de droits TV

Le PSG en tête sur tous les fronts. Brillant vainqueur d'un deuxième titre consécutif de champion de France, le club de la Capitale s'est également taillé la plus grosse part du gâteau dans la répartition des droits TV. Contrairement à la saison passée, qui avait vu l'OM lui damer le pion (48 M? contre 44 M?), la formation dirigée par Laurent Blanc arrive cette fois-ci en tête des gains en 2013-14. Largement diffusé, le PSG a empoché la somme de 44,69 M? en provenance des diffuseurs (BeIN Sports, Canal + et Orange). Suivent de près l'Olympique de Marseille, qui enregistre des revenus de près de 42 M? malgré une sixième place finale, et l'Olympique Lyonnais, qui a gagné près de 41 M?. Sur le plan économique, les deux Olympiques ont perdu de l'argent par rapport à la saison passée. A noter que l'AS Monaco, pourtant vice-champion de France, n'arrive qu'en septième position dans ce classement avec une enveloppe globale d'environ 30 M?.

L'AS Monaco n'est que 7eme du classement

Surprenant ? Pas forcément lorsque l'on s'attarde sur le schéma complexe pour arriver à ces répartitions. Ainsi, la LFP prend en compte plusieurs critères, mêlant les résultats sportifs et les diffusions TV sur les cinq dernières saisons. L'ASM paie donc son passage en Ligue 2 et voit donc Lille (36,56 M?), Bordeaux (32,10 M?) et Saint-Etienne (31,98 M?) la devancer. Ces critères permettent en tout cas au premier de gagner presque quatre fois plus que le dernier (45 M? pour le PSG contre 13 M? pour l'AC Ajaccio). En tout, c'est près de 490 M?  qui ont été redistribués aux vingt clubs de Ligue 1 cette saison. A peu près la même somme que lors de la saison 2012-13. On n'oubliera pas que cette somme a déjà été amputée de la taxe Buffet et de la partie réservée aux clubs de Ligue 2.  La hausse des droits TV pour la période 2016-20, dont la somme globale atteint près de 750 M?, devrait encore faire gonfler les revenus la saison prochaine. De quoi offrir aux clubs français un peu de liquidités pour recruter mais surtout pour éponger leurs passifs?

La répartition des droits TV 2013-20141. Paris SG (1er) : 44 685 291 ?2. Olympique de Marseille (6e) : 41 861 143 ?3. Olympique Lyonnais (5e) : 40 994 703 ?4. LOSC (3e) : 36 559 676 ?5. Bordeaux (7e) : 32 095 324 ?6. Saint-Étienne (4e) : 31 982 724 ?7. Monaco (2e) : 29 537 918 ?8. Rennes (12e) : 24 089 060 ?9. Toulouse (9e)* : 21 937 694 ?10. Lorient (8e)* : 21 760 413 ?11. Montpellier (15e) : 21 466 345 ?12. Reims (11e) : 17 118 537 ?13. Nantes (13e)* : 16 794 429 ?14. Bastia (10e)* : 16 478 980 ?15. Nice (17e) : 16 449 585 ?16. Evian TG (14e) : 16 352 942 ?17. Valenciennes (19e) : 15 516 852 ?18. Guingamp (16e) : 14 821 036 ?19. Sochaux (18e) : 14 258 942 ?20. AC Ajaccio (20e) : 13 165 802 ?* En attente de la décision de justice concernant Nantes-Bastia (1ere journée)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant