Le PS victime d'une vague de vandalisme

le
3
Depuis mi-octobre, une quinzaine de permanences socialistes ont été dégradées et recouvertes de tags hostiles au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, soutenu par Jean-Marc Ayrault.

«Trop, c'est trop!». Mercredi, le porte-parole du PS, David Assouline, a haussé le ton suite à la multiplication des actes de vandalisme contre des locaux du parti ces derniers jours. La liste est impressionnante. A Brest, Besançon, Tulle, Bordeaux, Limoges... Depuis le 16 octobre, une quinzaine de fédérations, de sections ou de permanences socialistes ont été dégradées. Les murs des locaux ont été systématiquement recouverts de tags hostiles au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, défendu de longue date par le premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Les actes de vandalisme anti-PS depuis trois semaines:


Afficher Les actes de vandalisme contre les permanences PS sur une carte plus grande

...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patr.fav le jeudi 8 nov 2012 à 18:18

    c'est le début de la révolution !!!!!!!!!!!!!!!

  • LeRaleur le jeudi 8 nov 2012 à 16:48

    Chacun se défend comme il le peut. BRAVO.

  • mlaure13 le jeudi 8 nov 2012 à 16:03

    QUI sème le VENT !!!...récolte la TEMPETE !!!!!!......Ils devraient bien y REFLECHIR !!!...