Le PS veut son droit de vote des étrangers

le
2
Les réformes de la Constitution promises par François Hollande semblent reportées sine die. Mais les socialistes ne l'entendent pas de cette oreille notamment sur une promesse datant de François Mitterrand.

Le droit de vote des étrangers non communautaires aux élections locales, qui faisait déjà partie des 110 propositions de François Mitterrand en 1981, est l'exemple des promesses que la gauche a du mal à tenir. Une telle réforme suppose en effet que l'Assemblée et le Sénat adoptent un projet de loi constitutionnelle dans les mêmes termes, et que le texte obtienne la majorité des 3/5e au Congrès réuni à Versailles. L'opposition résolue des parlementaires UMP et UDI à cette mesure rend impossible de rassembler actuellement une telle majorité.

Dans sa deuxième conférence de presse, le 16 mai, François Hollande s'était engagé à présenter, après les élections municipales de 2014, un texte au Parlement autorisant le droit de vote aux élections municipales e...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fbordach le vendredi 28 juin 2013 à 13:18

    Au moins ils auront des électeurs...

  • Gary.83 le vendredi 28 juin 2013 à 12:26

    pour le mariage gay et le vote des étrangers, Hollande doit proposer un référendum ...refuser un référendum c'est craindre et refuser la démocratie ...