Le PS veut contrer l'attaque de la droite contre le mariage gay

le
1
LE PS APPELLE À MANIFESTER EN FAVEUR DU MARIAGE GAY
LE PS APPELLE À MANIFESTER EN FAVEUR DU MARIAGE GAY

PARIS (Reuters) - Le Parti socialiste appelle à participer "massivement" à la manifestation en faveur du mariage gay le 16 décembre à Paris et lance une pétition nationale pour contrer la mobilisation de la droite contre le projet du gouvernement.

Quelques semaines avant la présentation du texte à l'Assemblée nationale, le PS ne veut pas laisser le monopole de la rue à l'UMP, qui soutient de plus en plus ouvertement une coalition d'opposants, avec l'appui de responsables religieux.

Jean-François Copé, le président proclamé de l'UMP, a appelé ses sympathisants à participer le 13 janvier à une manifestation à Paris contre la légalisation du mariage homosexuel, après plusieurs journées de mobilisation en province.

"Que cessent les campagnes malsaines, insidieuses, de la droite pour faire oublier le divorce" entre Jean-François Copé et François Fillon, qui conteste sa victoire, a dit lundi Harlem Désir, Premier secrétaire du PS, lors d'un point de presse.

Dénonçant une "instrumentalisation partisane", il a souhaité un débat "apaisé" sur une "réforme d'égalité et de progrès" qui, selon lui, suscite une large adhésion des Français.

"Je veux que la République donne le droit à tous ceux qui s'aiment de se marier et d'adopter. Je veux l'égalité pour tous sans discrimination liée à l'orientation sexuelle. Je veux que tous les couples et leurs enfants, toutes les familles de France, soient reconnus, respectés et protégés", dit le texte de la pétition du PS.

Harlem Désir a rappelé que le texte initial du gouvernement ne prévoyait pas l'accès à la procréation médicalement assistée (PMA), mais que le groupe socialiste à l'Assemblée soutenait au amendement allant dans ce sens et qui devrait être adopté. "Le PS a parfois des positions plus avancées que le gouvernement et nous avons pris partie pour l'accès à la PMA", a-t-il expliqué.

Le PS espère réunir "des dizaines de milliers de signatures" et voir nombre des ses élus et militants se mobiliser le 16 décembre.

"La droite défend une conception largement dépassée du mariage", a estimé Olivier Faure, secrétaire national à la communication, également présent lors du point de presse. "Nous sommes dans un état laïc, aucune religion ne saurait s'imposer à tous", a-t-il dit en réponse à l'engagement d'une partie de la hiérarchie catholique, mais aussi de responsables protestants et musulmans, contre le projet de loi.

Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • silsil le lundi 10 déc 2012 à 15:12

    ils n'ont rien d'autre à foude ? les PS