Le PS se donne de la «souplesse» avec ses alliés

le
0
Les socialistes commencent mardi leurs négociations avec les écologistes en vue de 2012.

Les discussions ont commencé mais elles sont loin d'être terminées. À un an de la présidentielle, le PS veut préparer ses accords avec ses partenaires. Trois objectifs: éviter un affrontement de la gauche pendant la campagne présidentielle, aboutir à un «contrat de gouvernement» dans la perspective d'une victoire et signer des accords pour les législatives de 2012.

Mais les socialistes sont désormais décidés à se laisser du temps pour aboutir. La date limite fixée à l'été pour décrocher un accord est oubliée. «Il faut se laisser un peu de souplesse», dit-on dans l'entourage de la première secrétaire Martine Aubry. Il faut dire que le paysage est encore incertain. «Tout cela se décantera beaucoup quand on aura notre candidat», assure-t-on désormais. La première secrétaire a renoncé à ficeler les négociations avant les primaires de l'automne.

Si le PS a reconstruit son leadership au sein de la gauche, il reste dépendant de ses alliés pour gagner. Ceu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant