Le PS se constitue un trésor de guerre en cas de défaite électorale

le
0
Le Parti socialiste chercherait à économiser 15 millions d'euros d'ici à 2017 afin de pallier les conséquences financières d'une défaite électorale aux élections locales.

Les déboires financiers de l'UMP ont donné à réfléchir au Parti socialiste. Selon les informations de RTL, le parti majoritaire songe à faire le maximum d'économies pour faire face à une éventuelle défaite aux élections municipales, cantonales et régionales.

Les caisses du parti sont pour le moment bien remplies - 60 millions d'euros de recettes en 2013 - et, selon RTL, le PS n'a pas revu à la hausse son train de vie depuis qu'il est au pouvoir. Mais le Parti socialiste est bien conscient qu'une partie substantielle de son financement annuel provient des cotisations des élus socialistes, qui doivent reverser 10% de leur rémunération au parti. Et qui dit défaite aux élections locales, dit moins d'élus, et donc, moins de cotisations...

Plus d'un quart du financement vient des é...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant