Le PS s'inquiète pour sa primaire

le
0
Les socialistes comptent sur leur université d'été à La Rochelle pour mobiliser les militants et les inviter à aller voter le 9 et 16 octobre.

L'essentiel, ce n'est peut-être pas ce que diront les candidats. Si les regards, pendant trois jours, se porteront sur les prétendants du PS pour 2012, le plus important, pour les socialistes, n'est peut-être pas dans cette bataille-là. Avant de penser à l'Élysée, il faut réussir la primaire. C'est l'affaire de tous, des dirigeants comme des militants. Chacun à son niveau, ils consacreront un peu de temps, ce week-end, à se préparer: atelier de formation pour les uns, réunion d'organisation pour les autres, notamment de tous ceux qui auront à tenir des bureaux de vote.

Une partie de la présidentielle se jouera les 9 et 16 octobre: si le PS parvient à mobiliser en masse pour sa primaire ouverte à tous les Français, il peut espérer engager une dynamique. En cas de faible participation, c'est la crédibilité du candidat, quel qu'il soit, qui sera entamée. Les sondages indiquent qu'environ 10% des Français seraient prêts à se déplacer. Soit 4 millions de personnes

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant