Le PS risque d'imploser pour 60% des Français-sondage

le
9

PARIS, 21 février (Reuters) - Six Français sur dix estiment que le Parti socialiste, plus divisé que jamais après la crise politique liée à la loi Macron, risque d'imploser à quatre mois de son congrès, selon un sondage Odoxa pour Le Parisien et iTELE publié samedi. Près de quatre socialistes sur dix (38%) et 45% des électeurs de gauche partagent ce sentiment, révèle cette étude. Les "frondeurs", dont le vote incertain a contraint Manuel Valls à faire passer en force la loi sur l'activité et la croissance, ne doivent pas quitter le PS, estime toutefois une majorité de Français (52%) et de sympathisants socialistes (60%). ID:nL5N0VR2XZ L'un des députés frondeurs, Laurent Baumel, déclare dans Le Parisien avoir voulu montrer, ces derniers jours, "qu'il n'y (a) plus de majorité claire pour adopter des textes d'inspiration sociale-libérale." "Si d'autres textes de ce type devaient venir en discussion, je pense que les difficultés politiques qui se sont posées pour la loi Macron pourraient se reposer." Les députés ont rejeté jeudi une motion de censure de l'opposition contre le gouvernement de Manuel Valls, ce qui a eu pour conséquence l'adoption en première lecture de la loi portée par le ministre de l'Economie Emmanuel Macron. ID:nL5N0VT4ZQ Cette enquête a été réalisée par internet les 19 et 20 février auprès d'un échantillon de 1.002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. (Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sarestal le samedi 21 fév 2015 à 20:47

    Logique, le ps a choisi son camp, celui de ceux qui ne sont pas français dans l'âme.

  • janaliz le samedi 21 fév 2015 à 15:27

    Espérons que nous ne soyons incommodé par les odeurs...

  • alain..c le samedi 21 fév 2015 à 12:42

    Recomposition généralisée bientôt

  • brinon1 le samedi 21 fév 2015 à 12:26

    MUCIUS a tout dit, une caste qui se serre les coudes avec son étendard LEBRANCHU pour défendre corps et biens ses privilèges. les citoyens le savent désormais et vont encore le faire savoir..

  • M6749774 le samedi 21 fév 2015 à 12:24

    C'est plutôt '' exploser'' qu'il faudrait écrire.

  • j.moulin le samedi 21 fév 2015 à 12:01

    L'UMP aussi se fendille!

  • .jpeg le samedi 21 fév 2015 à 11:32

    Quand pour tout dialogue, la direction d'un parti en est arrivé à menacer d'exclusion tous ceux qui ne voteraient pas aux ordres, alors c'est qu'il n'a plus lieu d'exister.

  • .jpeg le samedi 21 fév 2015 à 11:32

    Quand pour tout dialogue, la direction d'un parti en est arrivé à menacer d'exclusion tous ceux qui ne voteraient pas aux ordres, alors c'est qu'il n'a plus lieu d'exister.

  • birmon le samedi 21 fév 2015 à 11:30

    Voilà une nouvelle qu'elle est bonne !