Le PS reste prudent avant la primaire

le
0
À une semaine du premier tour, l'incertitude sur la composition du corps électoral nourrit les espoirs des challengers

C'est la clé de la primaire PS. Celle qui peut encore tout changer et faire mentir les sondages. Celle qui inquiète les favoris et rassure les outsiders. C'est la participation. Combien de personne se déplaceront-elles dans une semaine pour participer au scrutin?

Il n'existe qu'une seule indication officielle sur le nombre de votants possible pour la primaire. Dans les pays européens qui en ont organisé, comme l'Italie, le processus a mobilisé 10% du corps électoral. En France, cela représenterait à peu près quatre millions de personnes. Les socialistes en rêvent, mais sans trop y croire. Si les fortes audiences des débats télévisés les ont rassurés sur l'intérêt que les Français portaient à ce mécanisme inédit de désignation de leur candidat, ils n'en demeurent pas moins prudents. Désormais, ils espèrent atteindre, voire dépasser, le million de votants. Mais au cas où le scrutin mobiliserait plus que prévu, les socialistes se préparent.

10.000 bureaux de vot...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant