Le PS n'arrive plus à parler à l'électorat populaire

le
0
À bien des égards, le score élevé de Marine Le Pen vient souligner les carences des socialistes.

S'adresser à Marine Le Pen? C'est non bien sûr. En revanche, ses électeurs... «François Hollande ne doit pas avoir de tabou pour leur parler», estime François Kalfon, spécialiste des sondages au PS qui plaide depuis longtemps pour que les socialistes s'adressent à «ceux que l'on a appelés les "oubliés", les "invisibles", ceux qui sont frappés de plein fouet par les conséquences de la mondialisation libérale». Mais comment faire pour renouer avec un électorat qui s'est réfugié dans le vote extrême? À bien des égards, le score élevé de Marine Le Pen, dimanche, vient souligner les carences des socialistes.

Déjà en 2002, c'est pour avoir perdu le contact avec les ouvriers que Lionel Jospin s'est retrouvé éliminé au soir du premier tour au profit de Jean-Marie Le Pen. À l'époque, les socialistes avaient timidement entamé une autocritique, notamment sur la question de la sécurité et des 35 heures. Mais, à l'évidence, dix ans n'o

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant