Le PS lance sa campagne pour une autre Europe

le
5
LE PS DONNE LE COUP D?ENVOI DE SA CAMPAGNE POUR LES EUROPÉENNES
LE PS DONNE LE COUP D?ENVOI DE SA CAMPAGNE POUR LES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Le Parti socialiste a lancé lundi sa campagne pour les élections européennes, "Choisir notre Europe", qui promet d'oeuvrer à une "réorientation" de l'Union après "les années libérales et austéritaires".

Ce lancement a été fait au lendemain du congrès du Parti socialiste européen (PSE), où socialistes et sociaux-démocrates ont choisi l'Allemand Martin Schulz comme leur candidat à la présidence de la Commission européenne.

"Il s'agit d'une élection historique, car pour la première fois le Parlement européen va élire le président de la Commission européenne", a souligné le Premier secrétaire du PS, Harlem Désir, lors d'une conférence de presse.

"L'objectif, c'est d'élire un progressiste, un socialiste, à la tête de la Commission", a-t-il ajouté.

En réalité, le traité de Lisbonne n'oblige pas les dirigeants européens à nommer à la présidence de la Commission la personnalité dont la formation politique est arrivée en tête des élections, mais uniquement à "tenir compte" des résultats.

Les conservateurs du PPE éliront leur candidat lors d'un congrès qui aura lieu jeudi et vendredi à Dublin.

Harlem Désir a souligné que les socialistes français étaient les premiers à lancer leur campagne européenne pour mettre toute leur énergie à une réorientation de l'Europe sans attendre la fin des élections municipales, le 30 mars.

"Nous voulons d'autres priorités, l'emploi, la croissance, des politiques communes dans les grands domaines d'avenir, l'industrie du futur, la transition écologique, le numérique", a-t-il expliqué.

Le conservateur José Manuel Barroso préside depuis près de dix ans la Commission européenne.

La campagne française sera menée par Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national du PS à l'Europe et à l'international.

Selon lui, Martin Schulz fera campagne partout en Europe et viendra plusieurs fois en France, où le PS a prévu huit grands meetings avec des leaders européens, le premier ayant lieu le 17 avril à Paris.

Pour permettre aux sympathisants socialistes de s'engager sans attendre la fin des municipales, le PS a lancé une plate-forme digitale d'interpellation des citoyens.

Ces derniers pourront interpeller Martin Schulz et les têtes de liste socialistes, dont Edouard Martin, l'ex-syndicaliste de Florange que le PS a convaincu en décembre de rejoindre les listes pour les élections européennes.

"Nous voulons que ceux qui ont participé aux primaires (pour la présidentielle) puissent construire avec nous. Nous voulons un million de messages", a dit Jean-Christophe Cambadélis.

Les participants pourront notamment s'exprimer sur le manifeste en dix points pour "une nouvelle Europe", contre une "majorité de droite", qui a créé une "Europe de la peur et de l'austérité", adopté par le congrès du PSE à Rome.

(Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • idem12 le lundi 3 mar 2014 à 20:32

    Les mêmes qui nous vendaient l’Europe qui est en train de nous ruiner nous vendent maintenant l'autre Europe : celle qui nous tuera tous pour de bon !!!

  • M250378 le lundi 3 mar 2014 à 20:25

    C'est faux, c'est un mensonge. Il ne peut pas y avoir dune autre Europe en l'état actuelle des choses (voir vidéo de F. Asselineau à ce sujet).

  • d.e.s.t. le lundi 3 mar 2014 à 19:51

    C'est quoi une autre Europe? une Europe sans les pays corrompus , sans les faillis par irresponsabilité, une Europe sans immigration subie et sans Roms libres de voler partout? alors là je suis d'accord M.Desir, même si je déteste la gôche!

  • ppww le lundi 3 mar 2014 à 19:43

    le changement c'est maintenant. Mais ce coup ci ça sera le vrai. Puisqu'on vous le dit.

  • lilian92 le lundi 3 mar 2014 à 18:59

    Les socialistes déjà en campagne européenne. Harlem désir secrétaire, quelqu'un de très dangereux pour la France !