Le PS étend sa mainmise sur le Sud-Ouest

le
0
L'ex-maire UMP de Toulouse Jean-Luc Moudenc l'emporte dans la 3e circonscription de Haute-Garonne. Tous les ministres candidats en Aquitaine et en Midi-Pyrénées sont élus.

De Bergerac à Carcassonne, de Rodez à Saint-Jean-de-Luz, le Sud-Ouest reste plus que jamais solidement ancré à gauche. Ce scrutin confirme le résultat de la présidentielle. La gauche a même confisqué certains bastions UMP. Notamment dans les Pyrénées-Atlantiques, où l'ancienne ministre Michèle Alliot-Marie cède son siège à la socialiste Sylviane Alaux, élue avec 51,62 % dans la 6e circonscription. C'est également le sort réservé à François Bayrou, battu pour la première fois depuis 1986 dans la 2e circonscription du département, par la socialiste Nathalie Chabanne en triangulaire.

Places fortes de la droite

Le Parti socialiste a également réalisé de belles prises comme dans la 1re circonscription du Tarn-et-Garonne: Brigitte Barèges, maire de Montauban, est battue assez nettement (54,09 %) par la socialiste Valérie Rabault. Dans le Tarn, le PS remporte deux des trois circonscriptions, avec notamment le succès de Linda Gourjade, qui gagne de quelques centain

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant