Le PS et EELV s'accordent sur le MOX

le
0
Après une nouvelle négociation, Michel Sapin et Jean-Vincent Placé précisent que la production et le retraitement du combustible nucléaire se poursuivront.

Réunis depuis jeudi matin, Michel Sapin, bras droit de François Hollande, et Jean-Vincent-Placé, négociateur des écologistes, ont aplani leurs divergences sur le volet nucléaire de leur accord en vue de 2012. Objectif : sortir au plus vite de l'impasse dans laquelle se trouvaient depuis mercredi les deux partis, suite au retrait in extremis par les socialistes d'un paragraphe préalablement négocié avec les écologistes. Le passage incriminé évoquait la «reconversion» de la filière MOX, un combustible nucléaire controversé, et avait été différemment interprété par les deux partis. Là où François Hollande entendait une simple diminution de la production du combustible, les écologistes prônaient un abandon pur et simple.

A la demande des écologistes, qui doivent se prononcer samedi en Conseil fédéral sur l'accord, la fameuse phrase sur la «reconversion à emploi constant de la filière de retraitement de la fabrication du MOX» a été réintroduite, mais les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant