Le PS donné en tête en Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin

le
3

BORDEAUX, 23 octobre (Reuters) - Le président sortant de la Région Aquitaine Alain Rousset, qui conduit la liste PS-PRG dans la future grande région Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin, l'emporterait au deuxième tour aux Régionales avec 46% des voix devant Virginie Calmels (LR-UDI-Modem). Alain Rousset, qui brique un quatrième mandat, serait l'un des trois présidents de gauche sur les 12 régions au soir du 13 décembre avec ceux de Bretagne et de Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, selon un sondage BVA pour la presse régionale parue vendredi. Au premier tour, Alain Rousset, par ailleurs député de la Gironde et président de l'Association des régions de France (ARS), serait en tête avec 36% des voix devant Virginie Calmels, adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux et qui n'est entrée en politique que depuis les dernières élections municipales. Elle est créditée de 30% d'intentions de vote. Jacques Colombier, candidat du FN, arriverait en troisième position avec 20% des voix, se qualifiant pour une triangulaire au deuxième tour. Les listes de Françoise Coutant (EELV) et d'Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF, recueilleraient 5% des votes. Au deuxième tour de la triangulaire, Alain Rousset serait élu avec 46% des voix devant Virginie Calmels (33%) et Jacques Colombier (21%). Cette enquête a été réalisée du 6 au 15 octobre 2015 par Internet à partir d'échantillons régionaux de personnes inscrites sur les listes électorales, issus d'un échantillon de 12.408 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus pour chaque région. (Claude Canellas) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4958114 le vendredi 23 oct 2015 à 08:24

    fier d'habiter dans le sud ouest !!

  • janaliz le vendredi 23 oct 2015 à 07:51

    Je suis très content de ne pas habiter dans ladite région...

  • aerosp le vendredi 23 oct 2015 à 06:54

    Rousset qui fait de la politique industrielle en donnant l'argent des autres et qui construit un autoroute en PPP avec un péage le plus cher de france