Le PS brocarde Sarkozy, président de "la minorité qui brille"

le
6
LE PS VOIT EN SARKOZY LE PRÉSIDENT DE "LA MINORITÉ QUI BRILLE"
LE PS VOIT EN SARKOZY LE PRÉSIDENT DE "LA MINORITÉ QUI BRILLE"

PARIS (Reuters) - Le Parti socialiste a brocardé lundi la démarche de Nicolas Sarkozy d'en appeler à la "majorité silencieuse", accusant le président sortant d'avoir été plutôt au service d'une "minorité qui brille".

Lors d'un grand rassemblement dimanche place de la Concorde à Paris, le chef de l'Etat, candidat à sa réélection, s'est adressé à la "majorité silencieuse", qu'il a invitée à "résister" à la candidature du socialiste François Hollande.

Mais pour Benoît Hamon, le président a d'abord servi les intérêts d'un petit nombre de privilégiés.

"Je suis persuadé que dans les urnes dimanche prochain une majorité de Français se rappellera qu'il a été le président de la minorité qui brille, qui claque, qui "clinque", et pas de la majorité silencieuse", a dit le porte-parole du PS lors de son point de presse hebdomadaire, à six jours du premier tour de l'élection présidentielle.

Citant la retraite, la hausse des dépenses de santé et des prix du carburant ou l'encadrement des loyers, Benoît Hamon a affirmé que Nicolas Sarkozy n'avait pas écouté la majorité de ses concitoyens, trop occupé qu'il était à oeuvrer en faveur de "cette minorité de Français qui allait déjà bien avant qu'il soit élu président de la République et qui va beaucoup mieux maintenant qu'il termine son mandat".

Le porte-parole du PS par ailleurs raillé l'idée exprimée dimanche par Nicolas Sarkozy d'ouvrir en Europe un débat sur le rôle de la Banque centrale européenne pour soutenir la croissance, comme le réclame la gauche européenne.

"Que ne l'a-t-il pas fait plus tôt", a réagi Benoît Hamon.

"Cela fait cinq ans qu'il avait l'occasion de le faire. Pendant cinq ans il ne le fait pas, il n'obtient pas de (la chancelière allemande) Mme (Angela) Merkel qu'elle cède sur ce point et il se rallie à la position qui est celle de la gauche européenne et de François Hollande".

"Cela fait de Nicolas Sarkozy un 'néoconverti' sur ce sujet comme sur pas mal d'autres : ce n'est pas pour autant que ça lui donne un quelconque crédit", a ajouté le porte-parole du PS.

Elizabeth Pineau, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1617344 le lundi 16 avr 2012 à 18:07

    Vous l'entendez ce futur commaissaire du peuple , sarkophobe notoire qui se débat dans cette gauche qui pue le moisi

  • M8637171 le lundi 16 avr 2012 à 15:52

    Quel clown moqueur!

  • jfvl le lundi 16 avr 2012 à 15:51

    Parce-que depuis des mois à cause de la complaisance de médias et de diverses manifestations organiées pour préserver des avantages acquis, les socialistes ont oublié les gens qui travaillent en silence.

  • M8637171 le lundi 16 avr 2012 à 15:50

    Beaucoup de ses pseudo solutions sont ignorantes de la situation sur le terrain et des finances de la France. On est mal barré.Il vient de dire qu'il reviendrait sur la circulaire Guéant pour l'emploi des étudiants étrangers. En France les étudiants étrangers viennent d'abord remplir les facs pour permettre aux nombreux profs de justifier leur salaire. Ensuite, les étudiants Français sont de plus en plus nombreux à ne pas trouver du travail alors pourquoi les étrangers en trouverait ????

  • M8637171 le lundi 16 avr 2012 à 15:45

    Franchement HOLLANDE depuis dix ne sait que faire le clown en se moquant bêtement de ses adversaires politiques. pour l'instant j'attends encore une vrai analyse de la situation économique, politique et morale de la France. J'attends des solutions à la hauteur des enjeux comme l'annonce de la création d'un ministère de la réduction des dépenses et du gaspillage ou gabegie.

  • contava4 le lundi 16 avr 2012 à 15:10

    la gauche caviar:icompétents et de plus des profiteurs.....