Le PS banalise la candidature de Sarkozy

le
1
VIDÉO - Invité vendredi du Talk, Benoît Hamon, porte-parole du PS, affirme qu'Hollande est «imperturbable», malgré la déclaration imminente du président.

Désolé, cette vidéo n'est pas disponible sur votre appareil.brightcove.createExperiences();

Ils s'y attendaient. Pour les socialistes, la candidature imminente de Nicolas Sarkozy est un non-événement annoncé. François Hollande ne changera rien à son programme la semaine prochaine. Mercredi prochain, le jour où, selon certaines sources, le chef de l'État pourrait se dévoiler, le candidat sera à Rouen pour son deuxième grand meeting de campagne. Et, dimanche 19 février, lorsque l'UMP tiendra son rassemblement à Marseille, les socialistes ne chercheront pas à allumer de contre-feu.

«On va continuer la campagne sur le même registre», assure le porte-parole du PS, Benoît Hamon. François Hollande est imperturbable», ajoute-t-il. La consigne est de minimiser. «On ne réagit pas très fort», souligne le porte-parole. Ce qui n'empêche pas le candidat de surveiller de près les déclarations de Nicolas Sarkozy. On n'est jamais trop prudent.

Invité vendredir du «Ta...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • speedy36 le samedi 11 fév 2012 à 16:25

    Ahhhh le Figaro et sa psychologie à deux balles, pourquoi utiliser le terme "banaliser", le terme n'a pas de sens, pour quelque chose qui est probable, sur et qui arrivera