Le PS attend que le PCF « sorte de la schizophrénie »

le
0
À un an des municipales, les relations entre socialistes et communistes sont tendues.

Alerte rouge sur la vieille alliance entre socialistes et communistes. La perspective des élections municipales de mars 2014 rend la question cruciale: quelle attitude le PS doit-il adopter vis-à-vis de ces alliés qui n'ont de cesse de critiquer François Hollande en particulier, la politique gouvernementale en général? Au Sénat, où les socialistes n'ont pas la majorité, les communistes ont voté contre plusieurs textes du gouvernement, entraînant leur rejet par le Sénat, où ils jouent un rôle charnière.

Des votes qui ont été vécus par le PS comme des provocations difficilement supportables. Sur son blog, mercredi, le député de Paris Jean-Christophe Cambadélis a attaqué le PCF, coincé «entre mélenchonisation» et «réalité de son implantation». «Le PCF invente, après le non-soutien et la non-participation, la contestation au sommet et l'union à la base», écrit le député, qu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant