Le PS ancre son projet à gauche

le
0
Emplois-jeunes, banque publique d'investissement, encadrement des loyers? Aubry présente le texte mardi.

Ils ont un plan. Dimanche après midi, Martine Aubry a donné la dernière touche au projet du PS pour 2012. «Elle a le final cut», s'amusait un de ses proches. Les ténors du parti ont quand même rendez-vous lundi pour un conseil politique qui va valider le texte et les propositions qui seront mises en exergue. Demain, le projet sera adopté par le bureau national. Les processus sont longs au PS... Mais la première secrétaire tenait aussi à la dimension «collégiale» du projet. Durant les derniers mois, Guillaume Bachelay, la plume du texte, a rencontré tous les présidentiables (ou leurs proches, pour Dominique Strauss-Kahn) pour leur demander leur analyse de la France, de la construction européenne ou leurs priorités. Le futur candidat aura du mal à se dégager de ce socle commun.

Deux mots d'ordre pour résumer: «redressement de la France» et «justice sociale» . Dans son projet, le PS veut donner une perspective globale au-delà du catalogue de mesures, prése

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant