Le projet Shtokman reporté

le
0

(Commodesk) Gazprom a décidé de reporter la décision d'investissement pour le gisement de Shtokman « à des temps meilleurs », a indiqué ce mercredi 29 août l'agence de presse officielle russe Ria Novosti. Le coût pharaonique du projet gazier de l'océan Arctique, évalué à 30 milliards de dollars, serait à l'origine de cette décision.

Ces derniers mois, les parties prenantes au développement de Shtokman ne parvenaient pas à prendre une décision finale d'investissement, malgré les réunions régulières. Le norvégien Statoil, qui détenait 24% du projet, a même rendu début août ses parts à Gazprom, l'opérateur qui détient 51% des parts. Total (25%), quant à lui, avait récemment confirmé son intérêt.

Le projet Shtokman est très prometteur (3.800 milliards de mètres cubes de réserves) mais également très coûteux du fait des conditions extrêmes (grands froids, vents). De plus, les débouchés sont incertains du fait de l'émergence du gaz de schiste aux Etats-Unis et du développement du GNL en Australie et au Canada.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant