Le projet Shtokman de nouveau retardé

le
0

(Commodesk) La décision finale d'investissement concernant le gisement de gaz de Shtokman, dans la mer de Barents, a de nouveau été reportée, a confirmé ce vendredi 6 juillet Gazprom, actionnaire majoritaire dans le consortium Shtokman AG.

La semaine dernière, Alexeï Miller, le PDG de Gazprom, avait annoncé qu'un accord interviendrait cette semaine. Mais il a indiqué jeudi 5 juillet que les négociations n'aboutiraient pas avant la semaine prochaine.

La situation géographique du lieu, avec des conditions climatiques extrêmes (grand froid, vent, forts courants), rend l'exploitation compliquée et très onéreuse. Le coût des opérations est désormais estimé à 30 milliards de dollars, le double de ce qui était prévu à l'origine.

Les partenaires du projet, Gazprom (51%), Total (25%) et le norvégien Statoil (24%), qui négocient depuis plusieurs années, n'ont toujours pas validé le financement et ont repoussé l'échéance à plusieurs reprises. Les réserves de Shtokman sont évaluées à 3.800 milliards de mètres cubes de gaz.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant