Le projet minier de Rosia Montana en Roumanie est compromis

le
0

(Commodesk) La Cour d'Appel d'Alba Lulia en Roumanie vient d'annuler, le 5 avril, un certificat d'urbanisme indispensable à la construction de la mine de Rosia Montana. En 2009, le conseil local de la ville  avait délivré ce certificat à la Rosia Montana Gold Corporation (RMGC), une succursale du canadien Gabriel Resources à l'origine de ce projet minier de cuivre et d'or, le plus important du pays.

Le projet étant largement controversé au niveau environnemental, trois ONG avaient demandé un recours au travers d'une pétition de plus de 150.000 signatures. Dans une lettre ouverte au Premier Ministre, le 5 avril, Alburnus Maior, une des ONG, a insisté sur « le verdict irrévocable » de la Cour d'Appel.

Le directeur de la Gabriel Resources a assuré, dans un communiqué, que « pour l'instant le processus continue. En Roumanie la majorité des personnes reconnaissent les bénéfices de ce projet pour l'économie roumaine ». Le groupe a reconnu le verdict mais s'appuie sur une autre décision du Conseil local de Rosia Montana qui avait validé un premier plan général d'urbanisme en 2002.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant