Le projet de loi «Sécurité sociale» débattu au Sénat

le
1
Marisol Touraine a promis qu'aucun déremboursement n'aurait lieu en 2014.

Le Sénat a commencé le 12 novembre l'examen en séance publique du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2013. Son adoption par la Haute Assemblée, où le PS ne dispose de la majorité absolue qu'avec le concours de ses alliés communistes, écologistes et radicaux de gauche, est très incertaine.

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, a affirmé que le gouvernement a «réduit de sept milliards d'euros le déficit de la Sécurité sociale» dès 2012. «Nous ne prévoyons aucun déremboursement, aucune franchise nouvelle, aucun transfert vers les complémentaires», a-t-elle assuré.

Le budget de la Sécurité sociale pour 2013 se caractérise notamment par une hausse des cotisations retraites pour les salariés et les employeurs, le déplafonnement des cotisations retraites des indépendants, une hausse des taxes sur les complémentaires santé, une augmentation des prél...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3265785 le mardi 12 nov 2013 à 23:23

    et Encore des taxes qui augmentent !!!on en peut plus de vos taxes STOP ça suffit !!!