Le projet de l'UE sur le solaire critiqué par la presse chinoise

le
1

PEKIN (Reuters) - Le Quotidien du Peuple, principal organe du Parti communiste chinois, a condamné mercredi le projet de la Commission européenne d'imposer de lourds droits de douanes sur les panneaux solaires chinois, le qualifiant de "comptabilité d'apothicaire".

"Le protectionnisme est clairement en augmentation dans le commerce international et la Chine en est la première victime", lit-on dans un article du Quotidien du Peuple signé "Zhong Sheng", ou "La Voix de la Chine" en mandarin, un pseudonyme utilisé pour publier les points de vue du journal en matière de politique étrangère.

"Cette comptabilité d'apothicaire pratiquée par les institutions de l'UE a simplement pour but d'accroître leur autorité et leur influence au sein l'Union européenne", poursuit le quotidien.

Cette décision ne va faire qu'augmenter les prix des panneaux solaires fabriqués en Europe, ajoute-t-il.

Le projet de la Commission, qui reproche à la Chine des pratiques qu'elle assimile à du dumping, prévoit un relèvement des droits de douanes à 47% en moyenne dès le 6 juin.

Les importations concernées représentent environ 21 milliards d'euros, ce qui en fait l'un des principaux dossiers jamais gérés par la Commission en matière de droits de douane.

Cette décision a suscité des critiques au plus haut niveau en Chine et entraîné des divisions des Européens sur la question.

Megha Rajagopalan; Hélène Duvigneau pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6437502 le mercredi 29 mai 2013 à 09:50

    Mais bien sûr,la Chine s'arroge tous les droits.Nous avons besoin d'eux comme ils ont besoin de nous.Imposer un strict respect des règles de l'OMC est normal.Donc il ne faut pas céder.