Le projet de fermeture du site Alstom de Belfort serait gelé

le
1
LE PROJET DE FERMETURE DU SITE ALSTOM DE BELFORT SERAIT GELÉ
LE PROJET DE FERMETURE DU SITE ALSTOM DE BELFORT SERAIT GELÉ

PARIS (Reuters) - Le projet de fermeture partielle du site Alstom de Belfort est gelé dans l'attente du plan de sauvetage promis par le gouvernement, ont annoncé lundi des responsables syndicaux à l'issue d'un comité central d'entreprise.

Le secrétaire d'Etat à l'Industrie, Christophe Sirugue, doit présenter dans les prochains jours des solutions pour éviter le transfert en Alsace de la production, souhaité par la direction.

Cette présentation doit avoir lieu ce vendredi ou mardi, ont déclaré deux responsables syndicaux CFE-CGC d'Alstom.

Le PDG "Henri Poupart-Lafarge nous a dit qu'il gèle le plan et qu'il ne se prononcera qu'après les déclarations de Christophe Sirugue, après étude de l'impact sur le plan de charge", a dit à Reuters André Fages, délégué syndical CFE-CGC.

Le sort du site de Belfort, spécialisé dans la production de locomotives et où 400 emplois sont en jeu, s'est invité dans la campagne pour l'élection présidentielle de 2017, le président François Hollande se fixant l'objectif de le sauver.

(Emmanuel Jarry et Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 2 mois

    Que le contribuable paye....puisque ça plait à la majorité...mais il y a 10.000 entreprises à la limite de la faillite, continuons.....c'est ça le délire du PS.