Le projet de Delpeyrat pour sauver Spanghero

le
0
Le champion du foie gras a été appelé en renfort par l'État pour venir appuyer l'offre des salariés, concurrente à celle de Laurent Spanghero. Les offres seront remises vendredi midi à l'administrateur judiciaire.

Ils n'ont plus que quelques heures pour finaliser leurs projets. Vendredi midi, l'administrateur judiciaire de Spanghero - placé en liquidation à la suite du «horsegate» - aura sur son bureau deux offres de reprise. D'un côté, celle de Laurent Spanghero, qui a fondé avec son frère l'entreprise éponyme avant de la céder à la coopérative basque Lur Berri en 2009. De l'autre, celle des salariés, qui viennent de recevoir un soutien inattendu, celui de l'entreprise Delpeyrat, l'un des poids lourds du foie gras en France (440 millions d'euros de chiffre d'affaires), également propriétaire de l'enseigne Comtesse du Barry.

Allié à une PME de la Loire, Deveille, spécialisée dans l'abattage et la transformation de la viande, Delpeyrat a été appelé en ren...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant