Le projet de chaîne gratuite de Canal + fragilise TF1 et M6

le
0
Les pouvoirs publics ne veulent pas voir l'ensemble du marché audiovisuel déstabilisé.

TF1 et M6 ont déjà fait les frais de l'annonce par Canal + de la création de Canal 20, sa future chaîne gratuite. Vendredi, les deux groupes de télé privés ont perdu en Bourse respectivement 3,5% et 1,5%, tandis que le titre Vivendi, la maison mère de Canal +, restait stable. M6 s'est refusé à réagir, estimant que «si l'annonce n'est pas neutre et mérite d'être étudiée, nous ne nous faisons pas dicter notre calendrier par Canal +». M6, qui affirme depuis de longues semaines qu'il est souhaitable de décréter un moratoire concernant les chaînes «bonus», compte bien ne pas se départir de son sang-froid. De son côté, TF1 «prend acte de cette décision» et affirme que «ce n'est pas une surprise».

Le marché a déjà vent des ambitions de Canal + pour sa nouvelle chaîne généraliste et gratuite, Canal 20, dont le coût de grille de 100 millions d'euros est bien plus élevé que celui des chaînes numériques comme TMC, W9 ou Direct 8. Les nouvelles venues

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant