Le projet d'un système scolaire restructuré

le
0
DÉCRYPTAGE - Après 2007 et le retour aux fondamentaux, Nicolas Sarkozy souhaite poursuivre, en 2012, sur la voie de l'autonomisation des établissements et de l'accompagnement personnalisé de chaque élève.

Réitérer l'exploit de 2007, qui avait vu la droite, pour la première fois, s'approprier un discours sur l'école et susciter l'enthousiasme auprès de ses électeurs, mais aussi auprès de parents et de professeurs déçus de la gauche et de ses réformes? Tout le monde, autour du président de la République, sait combien ce sera difficile.

Mais après une séquence qui fut celle de l'invocation aux hussards noirs de la République, voici venu le temps d'une préfiguration de l'école du futur. Après 2007 et le retour aux fondamentaux et à l'autorité des maîtres, incarné par la réforme du primaire en 2008, 2012 redessinera les contours d'un système scolaire entièrement restructuré.

Rien là d'inattendu, puisque la direction tracée par le chef de l'État reprend les pistes déjà lancées par ses deux ministres de l'Éducation nationale, Xavier Darcos et Luc Chatel. Des pistes rendues possibles dès la loi d'orientation de 2005, la loi Fillon, qui ouvrait la porte à l'auton

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant