Le projet d'exportation de GNL en Alaska avance

le
0

(Commodesk) Sean Parnell, gouverneur de l'Alaska, a indiqué sur son site officiel que le projet d'exportation de gaz naturel liquéfié (GNL) était en bonne voie. Les compagnies concernées, Exxon Mobil, Conoco Phillips, British Petroleum et TransCanada auraient réalisées des « avancées significatives » ces derniers mois.

Les entreprises se seraient pour le moment entendues sur le type d'infrastructures à construire, sur l'évaluation des coûts et sur le calendrier des opérations. Certains aspects techniques et commerciaux ne sont pas encore tranchés. 

L'ambition est de vendre le gaz de North Slope, dans le grand nord. La production n'a pas débutée et est conditionnée à la construction d'infrastructures d'exportation. Mais l'exploration d'hydrocarbures dans cette région écologiquement sensible fait polémique, du fait de l'impact pour l'environnement lors des opérations et surtout en cas de catastrophe.

Le coût du projet pourrait également être un frein, puisqu'il est aujourd'hui évalué à 65 milliards de dollars.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant