Le projet d'accord à la SNCF doit mettre fin à la grève-Pepy

le
1
    PARIS, 7 juin (Reuters) - Le projet d'accord sur 
l'organisation du travail à la SNCF soumis mardi matin à la 
signature des syndicats doit permettre de mettre fin à la grève, 
a déclaré sur Europe 1 le président de l'entreprise publique, 
Guillaume Pepy. 
   "Il n'y a plus aucune raison qu'il y ait grève à la SNCF", 
a-t-il dit, en précisant que le mouvement conduit par la CGT et 
Sud-Rail, deux des quatre syndicats de l'entreprise, avait coûté 
à ce jour plus de 300 millions d'euros. 
    Guillaume Pepy a estimé que le retour à la normale à la SNCF 
pouvait avoir lieu "dès demain ou après-demain". 
   "Je suis 100% à mon poste", a-t-il ajouté, en réponse à une 
question sur des rumeurs selon lesquelles il avait mis sa 
démission dans la balance. 
    La direction de la SNCF a soumis tôt mardi matin une 
proposition d'accord sur l'organisation du travail à la 
signature des syndicats, ouverte jusqu'au 14 juin.    
     
     
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Gilles Guillaume) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9941825 il y a 6 mois

    Rien ne change : la CGT dirige toujours cette entreprise