Le projet Conga est mis en attente

le
0

(Commodesk) Nouveau rebondissement dans le projet Conga : le Premier ministre péruvien a annoncé, le 23 août, que le projet était « mis en attente ». Le gouvernement laisse deux ans à la compagnie pour présenter des garanties de fourniture en eau aux habitants de la région de Cajamarca, où se trouve le gisement. Depuis décembre, la question de l'approvisionnement en eau fait polémique car le projet prévoit la disparition de quatre lacs dans la région.

Après dix mois de manifestations et d'études les travaux de cette mine d'or et de cuivre avaient été lancés en juillet dernier. Suite à la nouvelle décision du gouvernement, Newmont, la compagnie américaine qui dirige le projet, a du interrompre les travaux. Sans le projet Conga, l'entreprise risque de s'éloigner de son objectif de 7 millions d'onces d'or produites par an à compter de 2017.

Le projet Conga, qui représente 3,8 milliards d'euros d'investissements, avait été validé en 2010 par le prédécesseur d'Ollanta Humala, le président péruvien actuel. Ce dernier tente de maintenir le projet tout en y imposant des conditions environnementales et en gardant l'appui des populations qui l'ont élu.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant