Le projet anglais d'Areva menacé

le
0

(Commodesk) Areva et son allié chinois CGNPC (China Guangdong Nuclear Power) auraient renoncé à investir dans le projet Horizon, au Royaume-Uni. Prévu pour être installé dans le sud de l'Angleterre, le complexe Horizon a pour ambition de redynamiser la filière nucléaire britannique par la construction de centrales nouvelle génération.

Mais le groupe nucléaire français n'aurait pas déposé de dossier de candidature avant la date limite, fixée à vendredi dernier, selon le Financial Times. Contacté par Commodesk, Areva n'a pas souhaité commenter l'information.

Deux consortiums, menés par Toshiba et Hitachi, sont encore en lice pour le projet. Les allemands EON et RWE avaient d'abord été choisis, mais ils se sont retirés l'an dernier après la décision de l'Allemagne de sortir du nucléaire.

Le Royaume-Uni dispose de sept centrales nucléaires en activités, comprenant au total 19 réacteurs. Mais le parc est vieillissant, puisque huit réacteurs sont en activité depuis plus de 30 ans, dont quatre depuis au moins 40 ans.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant