Le programme nucléaire d'EDF ébranlé aux Etats-Unis

le
0
L'électricien français doit faire face au retrait de son partenaire Constellation dans le projet Calvert Cliffs 3 qui devait se traduire par la construction d'une centrale nucléaire dans le Maryland.

C'est un coup dur pour EDF. Le groupe a eu connaissance, dans la nuit de vendredi à samedi, du retrait unilatéral de son partenaire américain Constellation dans le projet de réacteur de Calvert Cliffs 3, dont l'une des principales expressions devait être la construction d'un réacteur de nouvelle génération aux Etats-Unis. EDF s'est dit «extrêmement surpris et consterné» par la nouvelle.

Constellation, partenaire d'EDF dans la coentreprise Unistar commanditaire du projet, justifie son retrait par un blocage avec l'administration américaine sur le financement de ce réacteur nucléaire situé dans le Maryland. D'après le groupe, les termes et conditions proposés étaient «impossibles à respecter». Dans une lettre adressée au ministère de l'énergie (DoE), Constellation explique que «le coût de la garantie de prêt fédérale est déraisonnablement pesant, et créerait des risques et coûts inacceptables pour notre société». Constellation ajoute qu' «après des t

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant