Le programme iranien de missile balistique visé par les USA-WSJ

le
0
    WASHINGTON, 31 décembre (Reuters) - Le gouvernement 
américain prépare de nouvelles sanctions à l'encontre 
d'individus et de sociétés liés au programme de missile 
balistique de l'Iran, a-t-on appris mercredi de source proche du 
dossier. 
    Selon le Wall Street Journal qui a révélé l'information, les 
sanctions à l'étude visent une dizaine de sociétés et 
d'individus en Iran, à Hong Kong et aux Emirats arabes unis pour 
leur rôle présumé dans le développement du programme iranien. 
    Dans le cadre de l'accord international conclu en juillet 
dernier pour encadrer le programme nucléaire iranien, le Trésor 
américain conserve le droit de sanctionner des entités 
soupçonnées d'avoir participé au développement de missiles, ont 
indiqué des responsables américains au Wall Street Journal. 
    Selon un rapport d'experts de l'Onu consulté par Reuters le 
15 décembre dernier, le missile Emad de moyenne portée testé par 
l'Iran le 10 octobre était un missile balistique susceptible 
d'emporter une charge nucléaire, en violation d'une résolution 
du conseil de sécurité des Nations unis.   
    Les sanctions à l'étude interdiraient aux ressortissants 
américains ou étrangers d'avoir des relations d'affaires avec 
les sociétés et personnes sanctionnées. Les banques américaines 
devraient aussi geler les avoirs que les sociétés et individus 
sanctionnés détiendraient aux Etats-Unis. 
    Parmi les entités visées, figure une société basée aux 
Emirats arabe unis (EAU), Mabrooka Trading Co, et son fondateur, 
Hossein Pournaghshband, pour avoir aidé des sociétés publiques 
iraniennes à acquérir de la fibre de carbone pour le programme 
de missile iranien, indique le WSJ. 
    Cinq personnes du ministère iranien de la Défense ou de ses 
succursales travaillant sur le programme de missiles seraient 
également visées par le projet de sanctions américaines. 
 
 (Patricia Zengerle avec Sangameswaran S à Bengalore; Danielle 
Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant