Le programme conservateur : bonnes intentions et non-dits 

le
0
Emploi, austérité et croissance. Le programme électoral du Parti populaire (PP) est très axé sur l'économie. Sur six chapitres, seuls deux - institutions et politique extérieure - ne sont pas liés à la crise en Espagne.

De l'emploi, de l'austérité et de la croissance. Le programme électoral du Parti populaire (PP) est tourné presque exclusivement vers l'économie. Des six chapitres, seuls les deux derniers - institutions et politique extérieure - ne sont pas liés à la crise qui touche l'Espagne.

Intitulé «Plus de société, un meilleur gouvernement», le programme est inspiré par un libéralisme modéré et formule un message en forme de cercle vertueux. Un mantra que répète inlassablement le conservateur Mariano Rajoy, président du Parti populaire, qui a obtenu dimanche la majorité absolue aux élections législatives : le changement générera la confiance, propice à la croissance et à l'emploi, qui à leur tour favoriseront le retour à l'équilibre financier.

Les entrepreneurs apparaissent comme les mieux lotis. Eux seuls devraient bénéficier de baisses d'impôts. Pour les autres, l'austérité sera la règle. Peu de chiffres sont distillés dans les 214 pages du document, qui s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant