Le profit d'EDF plombé par des provisions

le
0
Le résultat net de l'électricien tricolore a chuté de 74% en 2010. Mais la situation financière est assainie, martèle la direction.

Cette fois encore, EDF ne devrait pas rassurer les investisseurs. Sur l'exercice 2010, le résultat net de l'électricien tricolore a plongé de 73,9% à 1,02 milliard d'euros contre plus de 3 milliards attendu en moyenne par les analystes. En cause, une lourde provision sur charge et un changement de périmètre qui complique la lecture des résultats.

Les profits du groupe ont été plombés par une charge exceptionnelle de près de 2,9 milliards de dollars, dont 1 milliard aux Etats-Unis et 915 millions en Italie. EDF détient la moitié des activités nucléaires de Constellation Energy aux Etats-Unis et la moitié du groupe Edison en Italie. Les provisions passées en 2010 couvrent aussi les surcoûts subis par EDF suite à la prolongation en France du Tarif Réglementé Transitoire d'Ajustement au Marché (Tartam), un tarif spécifique aux entreprises. Ainsi, hors exceptionnels, les bénéfices du groupe auraient grimpé de 11,3% à 3,96 milliards d'euros.

Les résultats opérat

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant