Le profil inquiétant de David Sagno

le
0
Dans le meurtre dit du Pont de Neuilly, la cour d'assises des Hauts-de-Seine examine mercredi le profil inquiétant de David Sagno. Le verdict est atendu jeudi soir.

Le procès de David Sagno, qui répond de deux assassinats et viols, se poursuit ce mercredi devant la cour d'assises des Hauts-de-Seine par l'analyse de la personnalité de l'accusé. La journée de mardi a été marquée par la déposition, en tant que témoin, de Marc Machin, condamné à tort pour l'un des deux crimes. Les aveux de David Sagno, étayés par des constatations scientifiques, lui ont permis de quitter la prison en 2008 après avoir purgé sept des dix-huit années de détention infligées par une première cour d'assises. Aujourd'hui, condamné par ailleurs pour d'autres agressions sexuelles, il attend un procès en révision qui pourrait se tenir fin 2012.

L'extrême dangerosité du sujet

À 37 ans, David Sagno, lui, présente un profil des plus inquiétants. Il a été examiné par deux collèges d'experts qui proposent des diagnostics différents. Pour les premiers -les docteurs Cordier et Gardel-, l'accusé est atteint d'une psychose paranoïde ayant altéré, et no

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant