Le prof qui aurait racketté des parents d'élèves au tribunal

le
0
L' enseignant soupçonné d'avoir extorqué de l'argent aux parents d'un élève comparaîtra mercredi. Initialement prévu le 27 février dernier, le procès avait été reporté.

Tout a commencé en décembre 2011. Dans le lycée technique et professionnel d'Aulnoye-Aymeries (Nord), un élève de terminale lance une boulette de papier d'aluminium au visage de son professeur d'économie, Rudolphe Miller, enseignant vacataire de 54 ans. L'incident aurait pu s'arrêter là. Mais, six mois plus tard, le professeur réclame des excuses aux parents de l'élève, qui prépare un Bac pro en maintenance et équipement industriel. Particlièrement turbulent, il risque l'exclusion pour son geste.

L'enseignant réclame alors 10.000 euros aux parents pour taire le méfait de leur fils à la direction de l'établissement. Après discussions, les deux parties arrivent à un accord: les parents donneront à Rudolphe Miller 7.500 euros par versements de 300 euros par mois. Le deal est consigné par é...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant