Le procureur du TPIY va faire appel de l'acquittement de Seselj

le
0
    BELGRADE, 6 avril (Reuters) - Le procureur du Tribunal Pénal 
pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a annoncé mercredi son intention de 
faire appel de l'acquittement de l'ultranationaliste serbe 
Vojislav Seselj prononcé la semaine dernière.  
    Selon Serge Brammetz, les juges n'ont pas tenu compte de 
nombreux éléments à charge et leur décision, annoncée jeudi, 
entretien l'illusion que "l'expulsion de civils était un geste 
humanitaire" et que "les discours incendiaires" ne visaient qu'à 
remonter le moral des troupes serbes.  
    Le président du Parti radical serbe devait répondre de neuf 
chefs d'accusation dont trois de crimes contre l'humanité et six 
de crimes de guerre pour des faits commis aux dépens de Croates 
et Bosniaques de confession musulmane pendant la période allant 
d'août 1991 à septembre 1993.  
    Atteint d'un cancer du foie, il a été libéré en novembre 
2014 pour raison de santé. Interrogé par Reuters sur l'appel du 
jugement de jeudi, il l'a jugé "sans fondement légal".  
    "Cela n'affectera pas ma campagne électorale. Je suis le 
meilleur juriste au monde", a-t-il ajouté, évoquant le scrutin 
législatif du 24 avril, qui devrait permettre au Parti radical 
de faire son retour au Parlement serbe après quatre ans 
d'absence.    
 
 (Thomas Escritt, Jean-Philippe Lefief pour le service français, 
édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant