Le procureur de New York souhaite entendre Banon

le
0
L'avocat de la Française ne s'oppose pas à ce que sa cliente aille témoigner à New York, si une demande officielle d'entraide judiciaire est déposée. Il dit cependant avoir refusé de partager avec le procureur américain les éléments du dossier français.

Deux mois après le début de l'affaire DSK, les dossiers américain et français finissent par se rencontrer. Mardi soir, deux avocats français, David Koubbi, défenseur de Tristane Banon, et Thibault de Montbrial, relais français de l'avocat américain Kenneth Thompson, se sont retrouvés pendant près de trois heures dans le bureau du procureur de New York, Cyrus Vance Jr. Me Koubbi confiait mercredi soir qu'il avait voulu se faire «une idée sur les similitudes ou les différences entre les deux dossiers». Des sources proches du dossier révèlent que le procureur américain va demander à la jeune plaignante française de témoigner dans le volet américain. Selon David Koubbi, «s'il veut l'entendre, il peut le faire dans le cadre d'une entraide internationale» demandée à la France, ce qui lui permettrait d'accéder à l'enquête réalisée par le parquet de Paris. «Le procureur et ses services m'ont demandé de partager avec eux les éléments du dossier Banon, ce q

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant