Le procureur Courroye sous les fourches caudines du CSM

le
0

L'ex-procureur vedette de Nanterre, mis en cause dans l'affaire des fadettes des journalistes du Monde , en marge de l'affaire Bettencourt, ne devrait pas être épargné par ses pairs même si ces derniers seraient enclin à protéger l'institution.

Une procédure disciplinaire retentissante car née de l'affaire Bettencourt et posant la question du respect du secret des sources des journalistes. Philippe Courroye, ancien procureur de Nanterre et en charge de l'un des dossiers les plus politiques du précédent quinquennat, attend mardi le verdict du Conseil supérieur de la magistrature.

Cette décision visant le magistrat âgé de 54 ans, mis en cause dans l'affaire des fadettes des journalistes du Monde , ne sera pas seulement déterminante pour la fin de sa carrière. Elle fera aussi jurisprudence en matière de sanction disciplinaire pour les magistrats.

Erreur d'interprétation de la loi

Car outre la médiatisation de l'affaire, un point import...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant