Le procureur américain a tout intérêt à lier les deux affaires 

le
0
Cyrus Vance voudrait explorer toutes les cartes qu'il a à sa disposition, en tentant de lier les deux affaires pour conforter la thèse de l'accusation et aller au procès.

Si certains pensaient que la clôture de l'affaire DSK n'était qu'une question de jours, ils se trompaient. Loin de lâcher prise, le procureur de New York Cyrus Vance s'apprête à entendre la journaliste française Tristane Banon, qui, de source proche du dossier, aurait donné son accord.

La nouvelle, véritable coup de tonnerre dans le ciel de la défense de DSK, intervient alors que Vance a reçu mardi son avocat français David Koubbi, et celui de la femme de chambre Nafissatou Diallo, Kenneth Thompson, en présence d'un autre avocat français, Thibault de Montbrial, qui se présente comme le relais de Thompson en France. La démarche parle avec éloquence de la volonté inentamée du procureur de New York de continuer d'explorer toutes les cartes qu'il a à sa disposition, en tentant de lier les deux affaires pour conforter la thèse de l'accusation et aller au procès.

Le scepticisme des avocats

«Je pense qu'il est absolument approprié que Vance ait rencontré l'avocat de Banon

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant