Le prochain Android de Google conçu pour l'automobile-sources

le
1

par Alexei Oreskovic et Ben Klayman SAN FRANCISCO/DETROIT, 19 décembre (Reuters) - Google GOOGL.O a entamé le développement d'une nouvelle version de son système d'exploitation Android qui pourrait être installée directement dans des voitures, a-t-on appris de plusieurs sources, ce qui permettrait aux automobilistes d'être connectés à internet sans même avoir à connecter leur téléphone. Ce projet constitue une étape importante pour Android Auto, qui n'est pour l'instant qu'une version adaptée du système d'exploitation pour smartphones et qui nécessite la connexion du téléphone dans les voitures compatibles équipées d'un écran. Google n'a fourni à ce jour aucun calendrier de développement d'une version d'Android Auto destinée à être installée dans les voitures dès la construction. Le groupe américain prévoit désormais de lancer ce système en même temps que la prochaine version d'Android, appelée pour l'instant Android M et attendue d'ici un an environ, ont expliqué des sources proches du dossier. Ces sources ont requis l'anonymat car elles ne sont pas autorisées à s'exprimer publiquement sur le sujet. "Google sera en bien meilleure position s'il fait réellement partie du véhicule au lieu de devoir s'y ajouter", estime Thilo Koslowski, vice-président du cabinet d'études Gartner chargé de l'automobile, qui dit ne pas être informé des derniers projets de Google dans ce domaine. S'il parvient à ses fins, le géant des services internet peut espérer faire d'Android le système de référence de navigation et de divertissement dans le secteur automobile, face notamment à Apple AAPL.O , qui a présenté en mars un projet comparable dénommé CarPlay. Google pourrait aussi s'assurer un accès aux données collectées par les véhicules équipés, qu'il s'agisse d'informations techniques, d'historique des connexions internet ou d'images filmées par des caméras embarquées. Des analystes estiment toutefois que le projet risque de se heurter à de nombreux obstacles techniques et commerciaux, notamment lors des discussions avec les constructeurs automobiles, qui pourraient voir d'un mauvais oeil un acteur extérieur s'intégrer aussi étroitement au fonctionnement de certains de leurs modèles. Google a refusé de commenter ces informations. Le groupe a déjà conclu des accords avec plusieurs constructeurs, parmi lesquels Hyundai, General Motors GM.N et Nissan 7201.T , dans le cadre du projet Android Auto. Pour l'instant, Android Auto, comme CarPlay, permet simplement de "projeter" les données et applications du smartphone sur l'écran de la voiture. De nombreux modèles compatibles avec ces systèmes devraient être présentés lors du CES, le salon de l'électronique grand public, à Las Vegas le mois prochain, avant une commercialisation en 2015. (Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • heimdal le vendredi 19 déc 2014 à 13:56

    Mort annoncée des tom-tom et compagnie .