Le procès des Hommen qui ont perturbé Roland-Garros annulé

le
1
Le tribunal correctionnel a annoncé la nullité des placements en garde à vue, les droits des opposants ne leur ayant pas été notifiés à temps. Le ministère public devrait faire appel.

Le 9 juin dernier, des millions de spectateurs avaient assisté en direct à l'irruption sur le court central de Roland-Garros d'un homme torse nu avec un fumigène à la main, lors de la finale opposant Rafael Nadal à David Ferrer. Jeudi, le tribunal correctionnel de Paris a annoncé la nullité des placements en garde à vue de quatre activistes du groupuscule anti-mariage gay des Hommen, qui avaient perturbé la rencontre. Au total, douze personnes avaient été interpellées et huit placées en garde à vue. Parmi eux, quatre jeunes hommes ont été mis en examen pour «introduction de fumigènes dans une enceinte sportive».

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 19 juil 2013 à 18:38

    Parmi eux, quatre jeunes hommes ont été mis en examen pour «introduction de fumigènes dans une enceinte sportive»?...Ça laisse vraiment rêveur...et heureusement qu'ils ne se sont pas mis le fumigène ou je pense ...HA HA HA !...