Le procès des époux Lavier reporté au 26 janvier

le
0
Acquitté lors de l'affaire d'Outreau, le couple était rejugé pour violences sur mineurs et corruptions de mineurs. Une question prioritaire de constitutionnalité a mis la procédure en suspens.

Six ans après leur acquittement dans l'affaire d'Outreau, Sandrine et Franck Lavier avaient de nouveau rendez-vous avec la justice jeudi. Le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, devait juger le couple pour «corruption de mineurs» et «violences habituelles sur mineurs» exercées sur leurs enfants.

La procédure a finalement été reportée au 26 janvier, après que le tribunal a jugé recevable une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) déposée par la défense. Il revient à présent à la Cour de cassation de choisir ou non de transmettre la QPC au Conseil constitutionnel. Les avocats de la défense contestent une disposition du code de précédure pénale, qui permet à un tribunal d'examiner des éléments de procédure sans attendre qu'il soit statué sur leur éventuelle nullité.

Pourquoi les Laviers intéressent-ils à nouveau la justice ? Tout simplement parce que deux de leurs cinq enfants se sont enfuis de la maison et ont dén

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant