Le procès de l'agression homophobe de Lille reporté

le
0

LILLE (Reuters) - Le procès de trois hommes poursuivis pour avoir agressé mercredi le gérant et deux employés d'un bar homosexuel de Lille a été reporté vendredi au 13 mai par le tribunal correctionnel de Lille à la demande de deux des trois prévenus.

Les trois prévenus Jean-Philippe B., 18 ans, Flavien M. 24 ans, Yohan M., 25 ans devaient être jugés en comparution immédiate pour "violences commises en réunion, injures publiques envers un particulier en raison de son orientation sexuelle".

Ils ont été placés en détention dans l'attente du jugement sur le fond en raison d'un "risque de réitération".

Deux prévenus reconnaissent "avoir une idéologie d'extrême droite" et ont affirmé à l'audience "ne pas reconnaître" les faits. Trois suspects sur les quatre interpellés peu de temps après l'agression avaient été déférés en comparution immédiate après moins de 48 heures de garde à vue.

Le quatrième avait été mis hors de cause, avait précisé en début d'après-midi le parquet de Lille.

Quatre hommes avaient tenté mercredi soir de pénétrer dans le "Vice versa", lieu de rencontre de la communauté homosexuelle. Une bagarre avait éclaté entre les agresseurs, le propriétaire du bar et deux serveurs.

Les quatre agresseurs avaient jeté du mobilier du bar contre la vitrine et les clients en proférant des injures homophobes avant d'être mis en fuite par les clients.

Ils avaient été repérés peu de temps après et interpellés.

Le procureur de la République de Lille a annoncé qu'il prendrait des réquisitions sévères contre les auteurs de cette présumée agression homophobe.

Plusieurs manifestations avaient été organisées dans la journée mercredi à Lille contre le mariage pour tous.

Pierre Savary, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant