Le procès de Ben Ali s'est ouvert

le
0
Le président tunisien déchu avait dénoncé à la veille de cette audience un processus destiné à «détourner l'attention» des difficultés du pays.

Alors que la Tunisie juge depuis ce lundi son président déchu Ben Ali par contumace, ce dernier a contesté vigoureusement toutes les accusations portées contre lui depuis son refuge, en Arabie saoudite. Dans un communiqué de son avocat libanais diffusé dimanche, l'homme qui a dirigé la Tunisie sans partage pendant 23 ans dénonce un procès qui vise à «détourner l'attention» des difficultés du pays.

Lundi matin, devant un tribunal de première instance de Tunis, s'est ouvert la première d'une série d'actions en justice intentées contre l'ancien homme fort de la Tunisie, son épouse, Leïla Trabelsi, et son entourage. Dans ce premier volet des actions au civil, seuls Ben Ali et sa femme sont poursuivis suite à la découverte de sommes très importantes d'argent, de bijoux, ainsi que des armes et des stupéfiants dans deux palais.

S'il s'était fait très discret depuis sa fuite en Arabie saoudite, le 14 janvier dernier, après un mois d'une révolte populaire durement rü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant