Le procès d'Hosni Moubarak renvoyé au 15 août

le
0
Au premier jour de son procès au Caire, le président déchu s'est exprimé couché sur une civière.

Jusqu'au dernier moment, la venue du président déchu sera restée incertaine. Hosni Moubarak a finalement assisté ce mercredi matin au Caire à l'ouverture de son procès pour meurtre de manifestants et corruption. Couché sur une civière, derrière les barreaux du box des accusés, il a pris la parole pour nier les accusations qui sont portées contre lui.

La première journée du procès s'est terminée vers 14h et le président du tribunal a renvoyé au 15 août la date de la prochaine audience. L'ancien raïs sera hospitalisé au Caire, rapporte l'agence de presse officielle Mena.

Aux côtés de l'ex-président alité se sont tenu ses deux fils Alaa et Gamal. Tous trois étaient vêtus de blanc, la tenue réglementaire des prévenus n'ayant pas encore été condamnés. L'ancien ministre de l'Intérieur Habib el-Adli et six hauts responsables de la police comparaissent également. L'homme d'affaires Hussein Salem, un proche des Moubarak, sera lui jugé par contumace.

Les accusü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant